COMMUNIQUE DE PRESSE 5 DU GHPSO – COVID 19

Le GHPSO est mobilisé depuis le 25 février 2020 pour faire face à l’épisode épidémique du Covid-19.

A cette date, mardi 17 mars 2020, le GHPSO s’est fortement organisé, grâce à une entraide et une solidarité absolument générales pour mettre en place des unités dédiées à l’accueil de patients supects ou confirmés :

  • 15 lits spécifiques étaient ouverts dans deux unités sur Creil (9 lits) et Senlis (6 lits) jusqu’au jeudi 12 mars 2020.
  • Vendredi 13 mars, 17 nouveaux lits ont été ouverts : 7 supplémentaires dans l’unité de Creil, et 10 lits dans une nouvelle unité SSR-Gériatrique sur le site de Senlis.
  • Ce lundi 16 mars, le GHPSO a transformé son hôpital de jour de médecine de Creil en unité pour patients confirmés du covid-19. 13 nouveaux lits sont venus rejoindre les précédents, portant à une capacité d’accueil de 45.

En parallèle, et conformément  aux indications nationales, le service de réanimation du GHPSO transforme ses 6 lits d’Unité de soins continus en lits de réanimation.

Ces 6 lits supplémentaires portent à 21 la capacité potentielle d’accueil de patients atteints ou suspects au Covid-19.

 

Le circuit court des urgences de Creil, mis en place depuis le 10 mars 2020 pour l’accueil des patients qui pouraient être atteints de Coronavirus accueille, en semaine, en moyenne 14 patients par jour, mais le nombre de passages augmente.

Ceux-ci se présentent directement aux urgences qui les dirigent le cas échéant vers cette consultation placée sous la responsabilité des infectiologues de l’établissement.

 

Les professionnels soignants de l’ensemble des services mais aussi les médecins anesthésistes et les chirurgiens de l’établissement, contribuent de concert à la prise en charge des patients de l’ensemble de ces unités.

 

Par ailleurs et depuis ce mardi 17 mars, des professionnels de santé de la réserve sanitaire ont rejoint l’établissement pour le renforcer face à la crise. Le GHPSO les remercie pour ce renfort bienvenu.

 

Le personnel de l’établissement est très mobilisé depuis le début de cette crise sanitaire sans précédent et, malgré la fatigue inévitable, il fait face aux nécessités de manière absolument formidable, avec grand courage et ténacité. C’est vrai de tout le personnel : les médecins et soignants bien sûr, mais aussi les administratifs, les techniques, les logistiques, les informaticiens, l’hygiène et l’ensemble des métiers de l’hôpital. C’est grâce à l’investissement solidaire et complémentaire de chacun de ceux-ci que l’établissement peut, chaque jour, assurer ses missions auprès des patients, et encore plus en situation de crise.

 

Le GHPSO doit également s’adapter aux mesures nationales de confinement pour assurer ses missions.

En plus des solutions proposées à la demande du Président de la République pour assurer l’accueil des enfants de l’ensemble des personnels hospitaliers par les municipalités, l’établissement a mis en œuvre une plate-forme interne, permettant de mettre en relation les professionnels ayant des besoins de garde avec des professionnels extérieurs pouvant assurer celle-ci.

De même la direction a remis, ou est en train de remettre, par le biais de l’encadrement, un laisser-passer permettant de circuler, à l’ensemble du personnel hospitalier.

 

Par ailleurs, l’établissement s’est mis en en capacité de prendre en charge les patients atteints ou suspectés d’être atteints par le coronavirus, en toute sécurité, avec tous les équipements nécessaires.

 

Concernant la disponibilité du matériel de protection, et notamment des masques et tenues, les tensions réelles sur les stocks nécessitent une gestion très fine des usages, mais des efforts sont faits par l’ensemble des acteurs pour couvrir les besoins. Là aussi, des réponses sont amenées, qui permettent de faire face, quoique la durée de l’épidémie dans le temps accentue ces difficultés. Toutefois, pour répondre aux mesures d’hygiènes nationales, l’ensemble des professionnels au lit des patients atteints du Covid-19 sont équipés des masques et protections nécessaires à la prise en charge.

 

Nous appelons donc de nouveau l’ensemble des personnes devant se rendre sur l’établissement au respect des règles d’hygiène demandées par les autorités sanitaires.

 

Le plan blanc reste activé jusqu’à nouvel ordre pour l’ensemble de l’établissement.

 

La Direction.