La gouvernance du GHPSO

  • Les instances de pilotage

    • Le Directeur conduit la politique générale de l’établissement. Il est assisté par une équipe de direction. Il préside le Directoire.
    • Le Conseil de Surveillance est présidé par Jean Claude VILLEMAIN, maire de Creil. Il est constitué de représentants des collectivités territoriales, de représentants du personnel et de personnalités qualifiées. Il a pour mission de contrôler la gestion de l’établissement et il participe aux orientations stratégiques.
    • Le chef d’établissement est assisté et conseillé par le Directoire dans la gestion quotidienne et stratégique de l’établissement. Il est constitué du Président de la Commission Médicale d’Etablissement, du Président de la Commission de Soins Infirmiers, de Rééducation et Médico-Techniques, de trois praticiens et d’un directeur adjoint. Il approuve le projet médical et prépare le projet d’établissement.

     

  • Les instances consultatives

    • La Commission Médicale d’Etablissement (CME) est l’instance représentative du personnel médical, pharmaceutique et maïeutique (sage femme). Elle est consultée sur l’organisation et les activités médicales.
    • La Commission de Soins Infirmiers, de Rééducation et Médico-techniques (CSIRMT) est l’instance représentative du personnel paramédical. Elle est consultée sur les projets en lien avec l’organisation générale des soins paramédicaux ainsi que sur l’accompagnement des patients.
    • Le Comité Technique d’Etablissement (CTE) est l’instance représentative du personnel non médical c’est-à-dire les personnels paramédicaux, administratifs,  techniques et ouvriers. Il est consulté sur les projets touchant l’organisation et le fonctionnement de l’établissement.
  • Les instances spécialisées

    • Le Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT) est constitué de représentants du personnel. Il exerce des missions de contrôle, de prévention et d’étude relevant de son champ de compétence.
    • La Commission des Usagers (CDU) veille au respect des droits des usagers et participe à la politique d’amélioration de l’accueil et de la prise en charge des patients et de leurs proches. Elle a également un rôle de médiation en cas de plainte d’un patient. Document
    • Le Comité de lutte contre la douleur (CLUD) définit la politique de prise en charge de la douleur au sein de l’établissement.
    • Le Comité de liaison en alimentation et en nutrition (CLAN) est chargé de l’amélioration de la prise en charge nutritionnelle des patients et de la qualité de l’ensemble de la prestation alimentation – nutrition.
    • Le Comité d’éthique est constitué de personnes ayant des compétences et un intérêt pour les questions éthiques. Il est consulté pour toute question éthique liée à la prise en charge au sein de l’établissement. Il a également un rôle de conseil auprès des professionnels.